L’économie collaborative : réforme des services de taxis et Uber au Luxembourg

D’abord, ne nous y trompons pas ! Les tarifs des courses sont exorbitants au Luxembourg et ce n’est pas nécessairement parce que les chauffeurs sont cupides. Comme l’Observatoire de la formation des prix en a fait le constat dans son dernier rapport, la cherté des tarifs s’explique notamment par les salaires élevés et le prix du carburant qui se répercutent sur le tarif final proposé au client[1]. Par contre, ce qui est problématique, c’est l’énorme différence de presque 55 % entre l’évolution des coûts incombant à une entreprise de taxis et le prix réel observé sur le marché. C’est exactement à ce niveau qu’il faudra agir et faire converger les deux extrémités afin d’avoir des tarifs durables et supportables.